mood

Bilan 2018

Hello,

Je vous retrouve pour le dernier article de 2018 avec un bilan de l’année écoulée, si je ne pouvais utiliser qu’un seul mot pour décrire cette année je dirais: ACCEPTATION.

Nous sommes le 31 décembre 2018 il est 21h43, dans quelques minutes nous serons en 2019…

Pour la première fois depuis de nombreuses années je n’ai rien prévu pour cette soirée du nouvel an. Pourquoi? Je ne sais pas, je dirais même pourquoi pas après tout… sommes nous toujours obligés de prévoir quelque chose 😊?  Ce n’est pas que je n’ai pas envie de faire la fête en ce 31 décembre mais finalement ce n’était pas un besoin non plus…nous sommes en famille, en petit comité et pour tout vous dire je ne sais pas si je vais tenir jusqu’à minuit 😅. Je compte sur Julia pour me tenir éveillée, je pense que je peux lui faire confiance 😉

Bref je ne suis pas là pour discuter de cette soirée mais plutôt pour vous parler de mon année 2018 😉

Elle a commencé pour moi en congé maternité, Victoria avait un peu plus de 3 mois donc autant vous dire que je n’étais pas au top de ma forme mais nous avons commencé l’année dans notre nouvelle maison, le bonheur pour nous après des mois de travaux intensifs…

Il nous a fallu trouver nos marques dans cette nouvelle maison, mais aussi à 4… pas toujours évident surtout après une auto-construction. Croyez moi ce n’était pas tous les jours facile, car après cette aventure nous n’avions qu’une seule envie c’était de trouver du repos, et c’était tous le contraire, d’ailleurs on le cherche encore 😅

Blague à part on peut penser qu’être en congé maternité c’est être en vacances comme je l’ai beaucoup entendu mais ce n’est pas vraiment la réalité. J’ai énormément profité de mes filles et je ne le regrette absolument pas si c’était à refaire je le referais sans hésiter…mais c’est un tout autre mode de vie auquel j’ai eu du mal à m’adapter. Être à la maison c’est aussi synonyme d’isolement, de temps pour penser, de remise en question, bref quand nous avons à peu près trouvé notre rythme j’ai eu le temps de penser à mille trucs auxquels je n’aurez peut être jamais pensé avant.

J’étais aussi dans ma 29 ème année, les 30 ans approchaient c’était encore là l’occasion de faire un bilan, personnel mais aussi professionnel. Vous l’aurez compris 2018 s’annonçait compliqué dans ma tête et plein de remises en question. A force de passer mon temps à analyser les autres j’en avais oublié de m’analyser moi même et quand j’ai pris le temps de le faire je peux vous dire qu’il y avait du travail 😅.

Mais … oui il y a toujours un MAIS… tout ça je ne l’ai pas vu tout de suite ou plutôt je me suis voilée la face pendants des mois car c’est toujours plus facile de faire semblant que tout va bien quand tout va mal surtout quand nous avons tout pour être heureux (aux yeux des autres bien sûr car pour beaucoup ce sont les choses matériels qui les rendent heureux, moi ce n’est pas mon cas loin de là). Donc j’ai choisi la facilitée comme beaucoup le font. J’ai continué ma vie en me disant que tout s’arrange avec le temps mais je savais au fond de moi que c’était tout le contraire. Mais comme je suis entière, que je n’arrive pas à faire semblant, je ne pouvait pas continuer plus longtemps comme ça… Egoïstement il fallait que je me concentre sur moi pour mieux me concentrer sur les autres, sur ma famille et surtout mes filles. J’ai donc accepté tout simplement que je pouvais aussi avoir des faiblesses, être fatiguée, avoir des problèmes, d’être parfois négative, ne pas être une mère parfaite, une femme parfaite, une personne parfaite tout simplement. Et finalement ça fait du bien, je me suis sentie libérée… tout n’est pas encore résolu mais j’ai fait en sorte de bien tomber pour mieux me relever. J’aime tout contrôler et là je ne contrôlais plus rien…. j’ai lâché prise… je n’aurais jamais pu écrire ce genre d’article avant mais finalement je pense que je ne suis pas la seule dans ce cas là. Je suis loin d’être parfaite, ni d’avoir une vie parfaite, suis en faite comme tout le monde ni plus ni moins. Mais je peux dire que je n’attend pas que les choses se fassent toute seule, je n’attend pas que l’on m’apporte des solutions, je n’attend pas sur mon canapé qu’un miracle se produise et rêvant devant la vie des autres pour finalement devenir aigrie, on a rien sans rien et comme on dit « jamais d’erreur, toujours une leçon ». C’est compliqué de se remettre en question, d’accepter ses faiblesses, et en réalité j’ai compris que c’était une force.

En parallèle il y a eu INSTAGRAM, parlons-en d’instargam! Ce réseau social virtuel qui fait rêver plus d’une personnes. Qui vous donne aux yeux des autres plus ou moins d’importance en fonction du nombre de followers que vous avez. Car oui en fonction du nombre d’abonné que nous avons les comportement des personnes changent et je l’ai bien senti. Sans compter les personnes qui cherchent la reconnaissance à travers leurs abonnés… A croire que les gens n’existent qu’a travers INSTAGRAM ou leurs enfants de toute façons mais je m’éloigne du sujet, ceci fera l’objet d’un autre article d’ailleurs … qui devrait vous intéresser.

Mais ce qui est sur c’est que grâce à instagram j’ai pu faire du tri, découvrir de super personnes, m’ouvrir au monde, toucher à des choses auquel je n’aurait jamais pu toucher avant, faire des voyages, c’était vraiment que du positif… J’ai pu aussi me rendre compte de quoi j’étais capable, reprendre confiance en moi, envisager un autre avenir professionel. C’était aussi un moyen pour moi de maintenir une vie sociale quand ma vie se résumait aux biberons, aux couches, aux régurgitations, aux siestes, aux horaires d’école 😉 Et je peux dire MERCI INSTAGRAM de m’avoir ouvert les yeux, de m’avoir sortie de ma zone de confort, de me rendre compte que plein de belles personnes et de beaux endroits existent et parfois juste à côté de moi.

En 2018 j’ai aussi repris le chemin du travail, j’y étais préparée, et j’ai surtout repris car j’avais envie de reprendre une activité, de retrouver un vrai rythme. Ça m’a permis aussi de me rendre vraiment compte de ce que je voulais faire ou ne plus faire. Quand tu reprend ton poste dans une entreprise qui n’évolue pas, ou rien ne change, ou la plupart des gens sont aigris et pas bien à leur place, ou alors se croient au dessus de tout sous prétexte d’avoir un poste meilleur ou pas d’ailleurs… je me suis dis que j’avais peur de devenir pareil! Ces politiques de « grandes entreprises » ne doivent pas être faites pour moi 😅 (rebelle un jour, rebelle toujours 🙈)… Mais voilà quand tu t’aperçois de tout cela tu n’a que 2 choix: continuer ou tout faire pour que ça change. 🤷🏼‍♀️

En 2018, j’ai également perdu ma grand-mère paternelle, 2 jours avant le bâpteme de Victoria, nous avons enfin mis un nom sur la maladie de Julia (syndrome Marshall). Mais également d’autres soucis comme tout le monde, plein de choses en même temps et surtout jusqu’à la fin de l’année…

Mais à côté de tout ça j’ai la chance de vivre des moments exceptionnels avec mon mari qui me soutient toujours dans tout, c’est mon meilleur ami, mon pilier, mais aussi avec mes filles, qui me font bien rire. Malgré tout ça je réalise chaque jour la chance que j’ai et comme à mon habitude je ne garderais de cette année que le positif qui m’a fait avancer et grandir… Je travaille à être une personne meilleure et c’est pas toujours évident.

Pour la première fois depuis 9 ans je n’ai pas pleuré un 31 décembre , je suis sereine et confiante pour l’avenir, je pense que « la crise de la 30aine » a finalement été bénéfique pour pouvoir me libérer de choses qui m’empêchaient d’avancer serainement.

Nous ne sommes jamais à l’abri de rien, mais je me sens forte pour affronter cette nouvelle année 2019 que je partagerais avec vous un peu plus ici et sur Instagram bien sûr 🙂

Je voulais juste vous faire cet article pour vous dire que tout n’est pas rose ou noir dans la vie, que parfois il faut savoir accepter certaines choses pour se libérer et avancer au mieux, que j’ai fait le choix de ne partager que du positif car c’est mon caractère, je suis comme ça aussi dans la vie de tous les jours. Qu’il faut prendre du recul sur ce que vous voyez sur les réseaux même si je pense qu’ici c’est aussi la vrai vie, mais il faut juste faire preuve de beaucoup de discernement, de voir un peu plus loin qu’une photo ou 2 minutes de story 😉 car je ne suis pas concernée mais je vois tellement de choses méchantes et de critiques sur les réseaux sociaux, je trouve cela triste de résumer la vie d’une personne à un compte instagram, ne devenez pas aigris ni haineux comme certains et comme j’ai une communauté bienveillante, je veux juste que cela continue et que l’on échange encore plus, ce n’est que le début et cette aventure est belle grâce à vous 🙂

J’en profite pour vous souhaiter une merveilleuse année 2019 car en France vous êtes déjà dans la nouvelle année 🙂 Que tous vos voeux se réalisent, que vous trouviez la force d’affronter les épreuves que cette nouvelle année vous apportera mais aussi que vous sachiez profiter de tous les beaux moments à venir car finalement le bonheur ne tiens qu’a notre façon de penser et de voir la vie! 2018 ne reviendra plus donc inutile de revenir en arrière il faut avancer ! Accepter une situation, une maladie, des problèmes, un décès, ses erreurs, ses choix c’est se libérer pour avancer … <3

Finalement grâce à cet article j’aurais tenu jusqu’à minuit ( ou presque) 😉

Merci pour tout !

Bonne année 2019 !

#love

Cyndia.

#deuxmilleneuf to #deuxmilledixneuf

10 commentaires

  • Sophie

    Bonjour,
    Une très bonne année à toi et ta famille également.
    Je me reconnais tellement dans ce que tu a écrit, j’ai deux filles du même âge que Victoria et Julia et je suis restée un 1an à maison entre le conges mat et ma reprise de travail pour m’occuper des filles .. isolée dans la campagne ce n est pas toujours évident. Mais j ai décidé en 2p19 de m’occuper plus de moi, de passer du temps en famille et de devenir plus positive.
    Je te souhaite une bonne journée et une bonne fin de séjour dans ta famille

  • Florence. Lit

    Merci pour cet article d’une sincérité très touchante. En te suivant je passe un super moment et je l’avou l’attend avec impatience. Comme tu le dis la vie n’est pas toujours rose mais vaut le coup😁
    Alors je te souhaite à toi et toute ta famille une très bonne année 2019.
    Florence

  • Lopes herminia

    Tres beau post et comme je les apris il y a dzux ans se recentré et s occupé de soit et non pas de tout le reste autour m aura beaucoup aporter . Beaucoup devrais le faire sa lzurs ferais du bien . Tres belle année a vous 5 🍾🥂😘💕💞

  • Sihame CHAFFAI

    Très bel article dans lequel je me retrouve aussi beaucoup ! J’aime vraiment te suivre car on ressent vraiment ta sincérité et ta simplicité ! Je continuerai à te suivre en 2019 avec plaisir 🙂

  • Misstinguette.d

    Ça raisonne vrai , ça raisonne sincère ! J’ai pris un réel , plaisir à te lire.
    Tout mes vœux de bonheur pour 2019 🖤
    Mamakafa. ☺️

  • Dos santos

    Que ton article fait du bien ! Merci de me permettre de décomplexer … je suis actuellement à la maison Et non ce n’est pas facile même si je me sens en même temps privilègiée de m’occuper de mon fils …

    Encore mes meilleurs vœux pour cette nouvelle année !

  • Pauline

    Bonjour

    Meilleurs voeux à toi pour cette nouvelle année.
    Très belle article, et je m’y retrouve tellement.
    Tout comme toi j’ai eu 30 ans en 2018, et c’est comme un renouveau. J’ai deux files ma grande à 4 ans et la petite à eu 2 ans.
    Que du bonheur, mais la venue de la dernière à mis le bazar dans ma petite vie.
    Moi qui était si ordonnée, maniaque…
    Maintenant j’essaye de faire au mieux et surtout d’éviter de me prendre la tête pour une maison pas hyper propre, des vêtements tachées…
    J’avoue ce n’est pas simple c’est un véritable travail sur soi. Enfin bref…
    J’adore te suivre sur Instagram.
    😘

Répondre à Lopes herminia Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *